Archives 2ème semestre 2013

Ana Mendieta : Traces
Hayward Gallery, Southbank, Londres (R.U.)

24.09 - 24.11.2013


Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse E-Flux

 


Cet automne, Hayward Gallery présente l'exposition Ana Mendieta : Traces, qui honore l'un des artistes les plus significatifs mais encore mésestimés de la fin du 20e siècle. Outre des films, des sculptures, des photographies, des dessins, des écrits personnels et carnets de notes, une salle de recherches approfondies donnera un accès unique avec la projection de centaines de diapositives aux œuvres qu'Ana Mendieta n'a jamais pu montrer au cours de sa courte vie.










Exposition du 24 septembre au 15 décembre 2013. Hayward Gallery, Southbank Centre, Belvedere Road, London SE1 8XX (R.U.). Tél. : +44 (0)20 7960 4200. Ouverture le lundi de 12h à 18h, mardi, mercredi, samedi et dimanche de 10h à 18h, jeudi et vendredi de 10h à 20h.




Ana Mendieta : Traces, Hayward Gallery, Southbank, Londres

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Ana Mendieta, Untitled (Silueta series, Mexico), 1976 © The Estate of Ana Mendieta Collection. Courtesy Galerie Lelong, New York

L'exposition à la Hayward Gallery, la première exclusivement consacrée à l'artiste par une institution publique au Royaume-Uni, va montrer toute l'étendue de l'œuvre de Ana Mendieta. Mendieta a fait partie d'une génération d' artistes pionniers dont le travail s'est affranchi des conventions du commissariat d'exposition et de la collection d'art. Couvrant l'ensemble de sa carrière, et révélant les différentes facettes de sa pratique singulière, cette exposition temporaire présente Ana Mendieta comme une figure singulière de l'histoire de l'art, révèle l'esprit créatif de l'artiste et transmet l'héritage de son travail avec sa pertinence pour les artistes aujourd'hui .

L'un des points focaux de l'exposition consiste dans la reconstruction de deux expositions personnelles importantes dans la vie de l'artiste, intégrant son œuvre majeure, " Siluetas ". Le vaste et fascinant matériel d'archives apporte un nouvel éclairage sur la façon dont l'artiste a travaillé et documenté sa propre pratique artistique. Montrant des films Super-8, des photographies, diapositives, dessins, estampes, objets et sculptures, l'exposition Ana Mendieta , Traces ne parcourt pas seulement une chronologie, mais se penche sur toute l'œuvre de l'artiste à travers le prisme de son propre temps, pour l'actualiser au début du 21e siècle. L'exposition met l'accent à la fois sur la puissance incroyable de l'iconographie de l'artiste ainsi que sur son potentiel critique et son intérêt pour le féminisme et le land art.

La brève carrière de Mendieta a été prolifique et a débuté par l'accomplissement d'un corpus d'oeuvres importantes lors de son diplôme à l'Université de l'Iowa. Durant cette période, Mendieta s'est intéressée à la relation entre les rituels performatifs et la sculpture, et des thèmes importants de sa pratique artistique ont émergé au cours de ces années, comme l'utilisation du sang, des plumes, du feu, de la terre et du corps. Ses œuvres en plein air, fragiles mais puissantes, parlent du désir de se connecter avec la terre et d'explorer une relation mythique avec la nature. Les œuvres de Mendieta sont enracinées dans des exercices cathartiques, soulageant la douleur du traumatisme d'un exil précoce. Mendieta a également commencé à utiliser et recréer des rituels particulièrement en résonance avec les traditions afro-cubaines et catholiques et les archétypes de la déesse.