Archives 2ème semestre 2013

L’amour des choses

Kunsthalle Münster (Allemagne)

23.11.2013 - 30.03.2014


Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse E-Flux


Le citoyen moyen du monde occidental moderne possède environ 10.000 objets - un nombre hallucinant. Produit par la production et la consommation de masse, ce déluge d’objets a attiré la censure de critiques culturels depuis l'aube de l'industrialisation jusqu’à nos jours. Les objets ont toujours joué un rôle remarquable dans l'art, mais au cours des dernières années, diverses disciplines (ethnologie, scolarité culturelle, études sur la culture matérielle, études sur l’objet) ont contribué à une nouvelle et plus favorable évaluation. Deux hypothèses surprenantes : les objets peuvent affecter nos vies de manière très positive, et en observant la manière dont quelqu'un gère ses objets, on peut gagner à beaucoup apprendre aussi sur son rapport à lui-même et ses relations sociales.















L’amour des choses, Kunsthalle Münster

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Exposition du 23 novembre 2013 au 30 mars 2014. Kunsthalle Münster, Hafenweg 28 - 48155 Münster (Allemagne). Ouverture du mardi au vendredi de 14h à 19h, samedi et dimanche de 12h à 18h.

L'exposition présente des œuvres qui expriment des positions personnelles sur les objets. Les douze artistes internationaux considèrent les objets de la vie quotidienne dans des perspectives insolites et frappantes, en les modifiant de façon à permettre une ambivalence entre la familiarité et l'aliénation. Ils rendent visibles des relations entre les objets et entre nous et les objets en les examinant dans des dispositifs d’installation.


Ont-ils des préférences pour certaines objets? Les installations produisent-elle une esthétique spécifique ? Comment le spectateur les perçoit-il? Quel est le rôle de la « surface » des choses dans ce contexte? Qu'est-ce que l'objet révèle de son histoire en particulier? Qu'est-ce que la manière dont nous regardons les objets nous apprend sur la culture et les qualités propres à chaque sexe projetées sur eux? Quelles déductions révèle la propriété des objets, la manière dont ils appartiennent à quelqu’un en particulier comme des attributs uniques, même des extensions du corps dans la sphère des apparences ? Les objets de l'exposition pourraient-ils aussi être interprétés comme des autoportraits des artistes ?


Réservée, observatrice, ludique, ironique ou malicieuse : chaque oeuvre présente une approche non conventionnelle et jusque-là inexplorée des objets, des phénomènes et des interactions, traçant de nouvelles voies pour la perception visuelle et sensorielle ainsi que la réflexion intellectuelle.


Artistes présentés: Wiebke Bartsch, Alexandra Bircken, Karla Black, Kristina Bræin, Sylvie Fleury, Andreas Gloël, Surasi Kusolwong, Al Masson, Roman Signer, Florian Slotawa, Erwin Wurm, Haegue Yang.


Commissaires de l’exposition: Susanne Düchting, Gail Kirkpatrick, Julia Wirxel