Archives 2ème semestre 2013

Chris Burden : Extrêmes Mesures

New Museum, New York (USA)

02.10.2013 - 12.01.2014


Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


Le New Museum présente Chris Burden : Extrêmes Mesures, une monographie exhaustive du travail de Chris Burden, sa première exposition à New York de l'artiste et première exposition majeure aux Etats-Unis depuis plus de 25 ans. La génération artistique de Burden fait de lui l'un des artistes les plus importants d'Amérique reconnus depuis 1970. Couvrant une carrière de 40 ans et montrant sa pluridisciplinarité, l'exposition présente une sélection d’oeuvres de Burden où les limites physiques et morales sont mises en question. Chris Burden : Extrêmes Mesures est présenté du 2 octobre 2013 au 12 janvier 2014.

 












Exposition  du 2 octobre 2013 au 12 janvier 2014. New Museum, 235 Bowery - New York, NY 10002 (USA). Tél.: 212 219 1222. Ouverture le mercredi de 11h à 18h, le jeudi de 11h à 21h; du vendredi au dimanche de 11h à 18h.




Chris Burden : Extrêmes Mesures, New Museum, New York

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Investissant les cinq étages du musée, Extrêmes Mesures offre une occasion extraordinaire d'explorer la manière dont Burden a perpétuellement recherché le point de rupture des matériaux, des institutions et même les siennes. L'exposition présente également une installation ambitieuse de deux œuvres emblématiques à l'extérieur du musée, qui modifient le paysage visuel de Low Manhattan.


Twin Quasi Legal Skyscrapers (2013) qui mesure 36 pieds de haut, a été érigée sur le toit de l'immeuble. Les deux structures évoquent l'évolution constante du paysage urbain tout en rappelant les tours jumelles disparues. Ghost Ship (2005), un navire de trente pieds à double extrémité initialement conçu pour effectuer un voyage sans pilote de quatre cents miles guidé par ordinateur, est suspendu à la façade demeureront exposées pendant un an dans le cadre du programme de Sculpture sur façade en cours du New Museum.





Chris Burden, Dos Equis, 1972. Laguna Beach, California: October 16, 1972. Photo: Barbara Burden

Chris Burden, Dos Equis, 1972. Laguna Beach, California: October 16, 1972. Photo: Barbara Burden.


Au cours des quatre dernières décennies, Burden a créé un corpus unique et puissant d'oeuvres qui ont redéfini la manière d'interpréter à la fois la performance et la sculpture. Ses premiers travaux des années 1970 restent parmi les performances les plus extrêmes et les plus influentes de l'époque. Ces œuvres emblématiques continuent d'inspirer les artistes à travers une approche radicale de Burden, non seulement par rapport au corps mais aussi sur des questions de pouvoir, de contrôle, de désir et de répression, et leurs liens avec les grandes préoccupations sociales et politiques. À la fin des années 1970, il débute une série d'ambitieuses sculptures de taille croissante et d'une complexité qui retrace la densité des relations politiques et historiques, et enregistrent les profondeurs de notre imaginaire mécanique et technologique.

Au New Museum, l'exposition présente une sélection d'oeuvres de Burden orientées vers les prouesses de la technologie, des bâtiments, des véhicules, des machines de guerre ou des ponts, constamment en dialogue avec la représentation de la masculinité et le potentiel destructeur latent des activités d'ingénierie. The Big Wheel (1979), une œuvre charnière de ses débuts marquant la transition de l'artiste de la performance vers la sculpture, présente volant en fonte de six mille livres de fonte activé par une moto. Quand la moto est accélérée à plein régime, le volant tourne à une vitesse maximale de 200 RPM. Trois exemples de différents modèles de ponts sont également présentés dans l'exposition dont le Mexican Bridge (1998), élaboré à partir d'une construction laborieuse et complexe de Meccano et de pièces de jouets en métal Erector, et deux nouvelles œuvres, Three Arch Dry Stack Bridge, ¼ scale (2013) , où la structure en parpaings tient sans mortier par la seule force de gravité, et Triple 21 Foot Truss Bridge (2013 ), un pont cantilever de 59 pieds de long. L.A.P.D. Uniformes ( 1993), réalisé en réponse aux émeutes de Los Angeles qui ont suivi le passage à tabac de Rodney King, montre l'engagement critique de Burden avec les autorités, les militaires et ceux qui occupent le pouvoir. Ces thèmes sont repris dans une installation éblouissante composée de 625 sous-marins miniature en carton qui, quand elle a été créée en 1987, représentait totalement le titre de l'oeuvre : All the Submarines of the Unites States of America (Tous les sous-marins des États- Unis d'Amérique). Depuis le début des années 1980, Burden a utilisé des matériaux dédiés aux activités de récréation de l'enfance (figurines, petits trains, modèles de construction) pour créer des modèles miniaturisés mais encore monumentaux de bâtiments et d'environnements. A Tale of Two Cities (1981) constitue un exemple particulièrement remarquable de ces oeuvres monumentales, représentant deux cités-états en guerre. L'installation, massive, est réalisée à partir de plus de 5000 jouets et pièces de modèles réduits, de plantes vivantes et de tas de sable, prenant le jeu de guerre de l'enfant à un autre niveau de complexité, d'obsession, et d'absurdité. Ces œuvres sont présentées accompagnées de la documentation des premières performances de Burden, d'œuvres vidéo et autres installations ambitieuses qui mettent à l'épreuve avec rigueur l'artiste, le spectateur et l'institution, et remettent en question nos croyances et attitudes sur l'art et le monde contemporain.



L'exposition est organisée par Lisa Phillips, Toby Lewis Devan directeur avec Massimiliano Gioni, directeur adjoint et directeur des expositions, Jenny Moore, conservateur adjoint (jusqu'en juillet 2013) et Margot Norton, conservateur adjoint.

L'exposition est accompagnée d'un catalogue entièrement illustré, publié par le New Museum et Skira Rizzoli et édité par Lisa Phillips et Jenny Moore. Le catalogue intègre des essais de Johanna Burton, Thomas Crow, Amelia Jones, Jenny Moore, Guy Nordenson, Lisa Phillips et Hélène Winer, et des artistes Matthew Day Jackson, Tom Marioni et Oscar Tuazon.

Chris Burden, Three Arch Dry Stack Bridge, ¼ Scale, 2013, blocs de béton coulé à la main, à base de bois, 115,5 x 840,7 x 53,3 cm. Courtesy de l’artiste

Chris Burden, Three Arch Dry Stack Bridge, ¼ Scale, 2013, blocs de béton coulé à la main, à base de bois, 115,5 x 840,7 x 53,3 cm. Courtesy de l’artiste