Abbas Akhavan, Etude pour un jardin, Fondation Delfina, Londres

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Abbas Akhavan, Etude pour un jardin
Fondation Delfina, Londres (RU)

09.10 -20.11.2012








Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse


La Fondation Delfina présente sa dernière exposition avant d'importants travaux de rénovation. Elle agrandira son emplacement actuel au 29 Catherine Place, près de Buckingham Palace en investissant une maison adjacente au 31 Catherine Place, doublant ainsi sa surface d'exposition et offrant le plus important programme londonien de résidences internationales pour les artistes, les écrivains et les commissaires d'exposition.


Ouvrant pendant la semaine de la foire Frize Art Fair, Study for a Garden (Etude pour un jardin) constitue la première exposition en Angleterre de l'artiste iranien Abbas Akhavan, qui vit à Toronto. Durant une résidence de 10 semaines à la fondation, Akhavan a réalisé de nouvelles œuvres en relation avec le 31 Place Catherine. L'exposition proposera une expérience unique de l'immeuble avant les travaux et la réouverture de la fondation en automne 2013.


Abbas Akhavan développe son travail à partir de diverses pratiques : installations in situ éphémères, dessin, vidéo et performance. Un grand nombre de ses premières œuvres explorent la relation entre la maison et l'Etat-nation et comment le traumatisme et la violence systémique dirigés contre des civils peuvent être héréditaires et reproduits dans une lignée familiale. Ses œuvres plus récentes ont déplacé leur centre d'intérêt dans les espaces tout proches de la maison : le jardin, la basse-cour et d'autres lieux extérieurs domestiqués.


Suivant la limite entre le jardin et l'espace domestique, Etude pour un jardin étudie l'intrusion de la nature dans la maison où les espaces familiers ont été progressivement envahis par des éléments étrangers. Le thème de l'intrusion de l'eau et de la végétation dans différentes pièces de la maison poursuit la recherche d'Akhavan concernant la relation entre étranger et familier, accueillant et hostile, domestique et sauvage. Depuis la porte d'entrée jusqu'aux chambres à l'étage et au sous-sol, les installations implantées d'espèces végétales envahissantes et de haies régissent le déplacement des visiteurs, ce qui les transforme parfois en invités, parfois en intrus. Ces jardins évoquent des barrières végétalisées ; chacun d'entre eux est un espace surveillé, une enceinte, un enclos. L'eau, les plantes et les outils de jardin créent des espaces discriminatoires, préservant la vie de certaines espèces et en tuant d'autres.









Exposition du 9 octobre au 20 novembre 2012. Delfina Foundation, 29/31 Catherine Place – London SW1E 6DY (Angleterre). Tél. : +44 (0)207 233 53 44.









Abbas Akhavan, Study for a Garden, 2012. Courtoisie de l’artiste


Abbas Akhavan, Study for a Garden, 2012. Courtoisie de l’artiste

Archives 2ème semestre 2012